blason

Accueil Bureau Vigne Patrimoine Dernières infos Photos Petites histoires Ecrivez-nous Webmaster

les puits - la Belle Image - le Prieuré - le Château des Buissons - les fermes - l'école - le Presbytère - l'école ronde - l'église

 

 

La Belle Image est l'une des plus belles demeures de Marolles en Brie. L'une des plus anciennes aussi puisqu'elle date de la première moitié du XVIIème siècle (partie est), et de la première moitié du XVIIIème siècle (partie sud, aile en retour d'équerre).

 

Cette propriété tire peut-être son nom d'une chapelle aujourd'hui démolie qui se trouvait à proximité, et dédiée à la Vierge . La présence de cette chapelle est attestée par un plan décrivant la commune en 1740 (mais nous n'avons pas la date de ce plan). Sur un autre plan datant des années 1780, elle a disparu.

On dit que cette maison aurait été un rendez-vous de chasse édifié par Henri IV qui s'en serait servi pour y recevoir ses maîtresses. On dit encore qu'une chambre avait été prévue par le baron de Batz pour la reine Marie-Antoinette, si sa fuite de Paris du 21 juin 1791 s'était déroulée comme prévu...

 

Ce qui est sûr, c'est qu'elle a été annexée en 1813 au domaine voisin de Grosbois par le Maréchal Berthier, prince de Wagram et aide de camp de Napoléon 1er. Après la mort du Maréchal, sa veuve y accueille de 1824 à 1828 son neveu Maximilien Joseph, futur duc de Bavière et père de Sissi. Ce passage justifie le surnom de "Pavillon Max" donné à la bâtisse.

D'autres illustres personnages y vécurent également : le comte d'Hautpoul sous Louis-Philippe, le prince Joachim Murat sous le Second Empire.

Notons encore que d'après le Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel du Conseil régional d'Ile de France, la propriété aurait eu pour dépendance la ferme voisine de la Cornille, ancienne maison superbement restaurée.

ligne