blason

Accueil Bureau Vigne Patrimoine Dernières infos Photos Petites histoires Ecrivez-nous Webmaster

les puits - la Belle Image - le Prieuré - le Château des Buissons - les fermes - l'école - le Presbytère - l'école ronde - l'église

 

 

Avant les écoles de la Forêt et des Buissons, avant l'école ronde, il y avait à Marolles une école, bien modeste.

Situé rue Pierre Bezançon, en face de l'entrée du Prieuré, le local consistait en une maison basse ne comportant qu'un rez-de-chaussée de deux pièces contigües dont l'une était affectée à l'usage de salle de classe et l'autre au logement de l'instituteur. En fait ce dernier bénéficiera à partir des années 1820, d'un logement dans l'ancien presbytère.

Vers 1842-1843, le Conseil Municipal décide de travaux d'agrandissement de l'école, et divers projets sont étudiés :

o un projet de cave sous l'école des garçons, comprenant un logement pour le garde-champêtre
o un projet de rehaussement pour recevoir le logement de l'instituteur
o un projet de démolition totale et de construction d'une école-mairie

C'est cette dernière solution qui est adoptée en 1844, et le bâtiment est achevé en 1845.

 

La salle de classe quoique reconstruite était restée petite, humide et basse de plafond. Elle ne remplissait aucune des conditions d'hygiène prescrites par les lois et règlements. Les fosses d'aisance étaient appuyées au mur nord du couloir de la classe, et ouvraient sur un petit terrain communal non clos, ce qui faisait de ces fosses de véritables fosses publiques.

Celles-ci furent supprimées et ce petit terrain communal attenant au mur de la classe fut clos entièrement, et l'on fit une cour de récréation avec cabinets d'aisance distincts pour chaque sexe, appuyés au mur nord de cette cour.

Mais l'exigüité de cette dernière ne permet aux enfants aucune récréation ; aussi sont-ils obligés, pour se livrer à leurs jeux, de se rendre sur la petite place de l'église, sur celle située à côté et dite "Place du Carcan", et enfin sur le terrain de l'ancien cimetière, aujourd'hui place publique.

Le premier étage du bâtiment sert de mairie jusque dans les années 1980 mais déjà à cette époque il n'y a plus école au rez-de-chaussée

 

ligne

Le texte de cette page en italique est tiré de la "Monographie Communale", écrite en octobre 1899 par l'instituteur, M. Lecomble.