blason

Accueil Bureau Vigne Patrimoine Dernières infos Photos Petites histoires Ecrivez-nous Webmaster

les puits - la Belle Image - le Prieuré - le Château des Buissons - les fermes - l'école - le Presbytère - l'école ronde - l'église

 

 

Marolles en Brie était un village à vocation agricole. Jusque vers le milieu du 20ème siècle, alors que la population dépassait à peine les 300 habitants, on pouvait compter 2 fermes principales en activité, la ferme de Combault et la ferme de Vaurichard.

Ces constructions ont été souvent remaniées au fil du temps.

La ferme de Combault est mentionnée dès le 12ème siècle comme dépendant des moines du Prieuré. Il s'agit d'une longue succession de bâtiments reconstruits au 18ème et 19ème siècles en deux alignements parallèles, formant ainsi une cour fermée par le logis de maître qui lui, daterait de la première moitié du 18ème siècle et aurait été remanié au 19ème siècle.

Une grange et une étable figurent sur une carte des chasses datant de 1770. Sur un plan du cadastre de 1810, un colombier qui aurait existé a disparu. On note après cette date la construction d'une étable au nord-ouest le long de la rue (actuelle rue des Orfèvres).

 

Au 20ème siècle on ajoute encore deux hangars au fond de la parcelle, mais on démolit, après 1978, le bâtiment sur rue fermant la cour.

Cette ferme, qui abrite de nos jours d'une part les services techniques de la Commune, la Maison des Arts et de la Musique et le dojo, et d'autre part une habitation privée, comprenait entre autres un jardin, une écurie, une étable à chevaux et une autre à vaches, une grange, un hangar, une charreterie, un poulailler et le colombier mentionné plus haut.

 

La deuxième ferme, celle de Vaurichard, daterait du 18ème siècle et dépendait, comme la précédente, du Prieuré. Elle fut fortement remaniée elle aussi, puisqu'un bâtiment à l'angle nord-ouest a été ajouté dans le prolongement de l'aile ouest entre 1790 (atlas du marquisat de Grosbois) et 1810 (cadastre). Ce bâtiment, ainsi qu'un autre au nord-est, ont été ensuite démolis vers 1950 par la municipalité qui s'était portée acquéreur de la ferme entre 1919 et 1935.

Sur cet emplacement on construisit une école ronde ; les bâtiments encore en place accueillent maintenant la mairie.

 

 

ligne